top of page
business-handshake-two-men-demonstrating-their-agreement-sign-agreement-contract-their-fir

NEXUSNEWS

Entrepreneurs : Des mots qui s'accumulent pour multiplier vos connaissances. (Première partie).

Malgré la reconnaissance de l'importance de la comptabilité par la plupart des entrepreneurs, elle peut parfois paraître complexe ou peu accessible. Dans cette optique, nous avons sélectionné dix concepts essentiels qui faciliteront la compréhension de votre entreprise à travers cette science. Mots


Entrepreneure servie par le Montréal Pacific World

Le bilan

Le bilan, élaboré habituellement chaque année, représente le patrimoine de l'entreprise. Il expose ses actifs (ce qu'elle possède) ainsi que ses passifs (ses dettes). On peut le comparer à une capture instantanée de la situation financière de l'entreprise à un moment précis.


Le compte de résultat

Tandis que le bilan offre une vue instantanée du patrimoine de l'entreprise, le compte de résultat peut être assimilé à un récit continu, couvrant la période entre deux bilans. Il synthétise tous les revenus et les dépenses sur cette période, éclairant ainsi sur le résultat de l'exercice, qu'il soit bénéficiaire (revenus dépassant les dépenses) ou déficitaire (dépenses dépassant les revenus).


Flux de trésorerie

Le flux de trésorerie, souvent appelé cashflow, permet de consigner toutes les entrées et sorties d'argent, offrant ainsi une gestion précise des liquidités, indépendamment du moment où le revenu ou la dépense est enregistré. Ce flux s'adapte continuellement à chaque transaction, suivant littéralement chaque dollar.

Un flux positif se produit lorsque les entrées d'argent dépassent les sorties. Une période prolongée de flux positif indique la santé financière de l'entreprise.


À l'inverse, un flux négatif se produit lorsque les sorties excèdent les entrées. Bien qu'il soit normal pour une entreprise de connaître des périodes de flux négatif temporaires, une longue durée de flux négatif peut indiquer des difficultés financières à venir.


Amortissement

En comptabilité d'entreprise, l'amortissement implique la répartition du coût d'un investissement (immobilisation) sur sa période d'utilisation. Cette procédure ne prend pas en compte le moment où l'investissement est réellement payé, mais plutôt la période pendant laquelle l'entreprise prévoit utiliser cet investissement.


Par exemple, si une entreprise acquiert une nouvelle machine d'une valeur de 10 000 $ et anticipe son utilisation sur une période de 8 ans, les principes comptables exigent que ce montant soit étalé sur la durée d'utilisation estimée (dans ce cas, 8 ans), même si la machine est payée en totalité dès la première année.


Étant donné que les entreprises sont souvent confrontées à la gestion simultanée de plusieurs immobilisations, chacune avec une durée d'utilisation différente, il est crucial de disposer d'un outil de suivi permettant de gérer tous les investissements efficacement.


Entrepreneur servi par le Montréal Pacific World

Frais payés d’avance (FPA)

Les frais prépayés désignent les frais que vous payez pour des services ou des biens que vous n'avez pas encore reçus. Ils sont considérés comme des actifs car en les payant à l'avance, vous acquérez ce service, même s'il n'a pas encore été pleinement utilisé.


Un exemple courant de frais prépayés est l'assurance d'entreprise. Lorsque vous souscrivez une assurance, vous payez la prime à l'avance, mais la couverture est valable pour les 12 mois suivants. Ces 12 mois ne correspondent pas nécessairement à votre année financière, ce qui peut laisser un solde à la fin de l'exercice financier.


BAIIA

Cet acronyme désigne le Bénéfice Avant Intérêts, Impôts et Amortissements, et représente un sous-total du bénéfice net. Il englobe votre revenu brut, y compris vos dépenses opérationnelles (telles que les salaires des employés) sur lesquelles vous avez un certain contrôle, mais exclut les dépenses sur lesquelles vous n'avez pas de contrôle à court terme, comme les intérêts, les impôts et les amortissements.


Formule : Revenu - Dépenses d'exploitation = BAIIA

Revenu - Dépenses d'exploitation - Intérêt, Impôt, Amortissement = Bénéfice net


Les dépenses telles que les intérêts, les impôts et les amortissements sont exclues du BAIIA car elles sont moins influencées par les décisions des gestionnaires. Ce chiffre est utilisé pour évaluer la capacité d'une entreprise à générer un bénéfice d'exploitation.


''Le BAIIA peut être demandé lors de la vente de votre entreprise ou lorsque vous sollicitez un prêt bancaire, et il devrait toujours figurer dans votre rapport d'état des résultats.'' Connaissances précieuses par Charles-Étienne Claudiu Gilbert

Président du Montréal Pacific World
Charles-Étienne Claudiu Gilbert, MBA, DESS

Acquérir une compréhension de ces termes n'implique pas nécessairement que vous deveniez un expert en comptabilité, mais cela peut certainement vous aider dans vos interactions avec votre comptable, des investisseurs et votre institution financière, ainsi que dans vos prises de décisions financières.


Si vous recherchez une solution pour la gestion de votre comptabilité et de vos finances corporatives, n'hésitez pas à contacter notre équipe d'experts pour en savoir plus sur nos nombreux outils spécialisés.

''Je tiens à exprimer ma plus sincère gratitude envers ma mentore, Marie-Pier, qui occupe actuellement le poste de Directrice des Finances au sein d'une grande entreprise de la région de Québec. Son accompagnement et ses conseils

précieux ont été d'une valeur inestimable durant mes débuts

dans ma carrière.''

Comments


bottom of page